J'avais des billets (que j'ai vendus) pour les Jeux Olympiques de Pékin et j'aurais donc pu assister, dans "le nid d'oiseau", au doublé historique du jamaïcain Usain Bolt. Curieusement, je ne regrette rien car mon esprit reste encore et toujours tourné vers un autre nid, bien plus important pour moi, à savoir un nid breton sur l'île de Bréhat.
On peut toujours rêver, non ?